Les crustacés comme la crevette, l'écrevisse ou le crabe ont toutes les parties du corps (pattes, pinces, antennes, thorax et abdomen) protégées par une carapace articulée.

 

Comme la carapace ne peut pas s'agrandir progressivement, comme une coquille, le crustacé doit au cours de sa croissance l'abandonner plusieurs fois : c'est la mue.

 

Pendant la période dangereuse où l'animal a fait craquer sa vieille carapace et se trouve nu, mou et sans défense, il gonfle son corps d'eau pour atteindre d'un seul coup sa nouvelle taille et, quelques heures plus tard, sa carapace neuve a durci.

www.photo-romain.com